Forum Clan Index du Forum
 
 
 
Forum Clan Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Luinil

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Clan Index du Forum -> Partie Rôle Play -> Les Récits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Luinil
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 37
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 22:46 (2009)    Sujet du message: Luinil Répondre en citant

Prénom : Inconnu (Luinil)

Nom : Inconnu

Age : 120 ans

Race : elfe

Alignement : Chaotique bon

Caractère : Très craintive et discrète. Déterminée, elle réfléchit beaucoup avant d’agir et analyse la situation.
Observatrice.

Description Physique : De taille moyenne pour une elfe.
De longs cheveux argentés, les yeux gris clair teintés de bleu autour de l’iris.

Signes particuliers : Un Lys derrière l’oreille fait par une brûlure.

But : L’ignore quand à son but premier. Désire retrouver son passé et les siens.

Relation avec les autres races : Ne se souvient plus des différentes choses qui font de certaines races, des ennemis.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~                                                                                                                                                                                            ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~Tirn o Gwath~

Une forêt …un village. Non loin.. des murmures elfiques..
Des silhouettes plaquées aux arbres…
Je tenais fermement ma dague dans la main, le regard perçant, prête à bondir au moindre signe de mon supérieur.
Il.. ne tarderait sûrement plus..
Nous nous étions postés non loin d’un village sombre, ma main ne tremblait pas, je savais ce que je devais faire …

Je pouvais sentir cette douce brise dans mon cou, celle-ci révélant la marque dans mon cou, cette fleur de Lys, symbole de notre unité.
Nous avions été envoyés afin d’exterminer un groupe de sombres qui s’était attaqué à notre village quelques lunes auparavant.
Entraînés et formés nous pensions être prêts.

Le calme du village ne présageait rien de bon, malgré cela nous continuions à observer les alentours de celui-ci.
Je décidais de partir à mon tour observer celui-ci de plus près. Doucement je me faufilais le long des bâtisses.
Les portes en bois étaient sculptées, celles-ci semblaient très épaisses.
Personne.. je ne voyais personne seulement quelques sentinelles qui surveillaient le village.
Je continuais à m’enfoncer dans celui-ci mais de manière la plus discrète possible, deux autres me suivaient afin de me couvrir en cas de complications.

Arrivée à l’angle d’une maison j’aperçus un petit groupe de sombres regroupés autour d’un feu.
L’un d’eux tenait un poignard dans sa main et s’apprêtait à se couper au niveau du poignet droit.
Une sombre au sol, allongée et gravement blessée.
Je la reconnaissais.. Nous l’avions blessé lors de leur attaque du village, leur matronne.
Sûrement un rituel afin de lui rendre ses forces.
Je tournais mon regard sur mon ami qui se trouvait derrière moi.
Celui-ci me fit signe de ne pas bouger, chose que je fis.
Elessar me fit signe de revenir ensuite, voyant que je me retenais afin de ne pas jeter ma dague pour achever la matronne.
Il vint me prendre par le bras avant de me murmurer :

-Ne soit pas folle, tu ne peux pas attaquer ce groupe et surtout seule.

- Je ne suis pas seule tu es là non ?

- A deux nous ne pouvons rien, tu as pourtant pour habitude de rester calme et d’observer non ?

- Oui ..

- Alors..ne risque pas ta vie inutilement.

Je finis par acquiescer sans dire un mot de plus, reposant mon regard sur le groupe plus loin.
Doucement nous reculâmes pour rejoindre les autres.

Je serrais la dague dans ma main, je savais qu’on pouvait les attaquer.. Je regardais le sol en le suivant.
Arrivée auprès des autres nous nous mettions d’accord sur une stratégie d’attaque.
Nous attaquerons donc à la prochaine lune…

De retour au village on nous demanda d’aller voir le grand prêtre et nous le fîmes.

Arrivés dans la petite maison nous pouvions voir sept petites fioles sur la table.



Mon regard se porta sur celles-ci, je commençais à comprendre.. Pourquoi cet air si sérieux et solennel.

Le prêtre prit la parole ce qui me fit relever les yeux sur lui.


- Membres de Tirn o Gwath, demain viendra une mission de la plus haute importance et celle-ci se verra également très dangereuse.
Chacun d’entre vous devra se munir d’une fiole que vous trouverez ici même.
En cas d’échec de la mission, vous devrez le boire.
Elle ne vous tuera pas, elle vous rendra simplement.. ignorant de votre passé.
Vous ne saurez même plus rien quand à ce village et votre appartenance à ce groupe d’assassins.

Votre vie sera donc.. Effacée et nous ignorerons votre existence.
Cela représenterait un trop gros danger pour le village.
Vous pouvez faire marche arrière maintenant mais…une fois la fiole dans votre main, il sera trop tard.

Avez-vous saisi l’importance de cette mission et son enjeu en cas d’échec?
 


Nous ne pouvions que faire oui de la tête.
L’un après l’autre nous allâmes chercher notre fiole.
Je la regardais dans ma main et la serra.
Jamais nous n’échouerons, jamais…

Après cette distribution nous étions libre de faire ce que nous voulions.
Elessar vint prendre ma main et m’entraîna en dehors du village.


- Rend la fiole.

- Quoi ? Pourquoi ?

- Tu sais ce que tu risques à la garder.. si ça tourne mal.

Je posais ma main sur sa bouche.

- Tout ira bien.. nous n’échouerons pas

Il me sourit.. Et je lui souris..

Nous marchâmes main dans la main toute la nuit, à discuter du passé, à rire des expériences que nous avions eu et à rêver d’un avenir.. commun.

Une douce brise, nous nous étions assis face à un lac, dos à un arbre je me plaçais à ses cotés, il me tira vers lui et je me laissais faire.

J’essayais de masquer cette peur qui prenait place en moi, celle d’échouer ? De perdre tout ce que j’avais.. De le perdre lui..

Je me laissais aller à la rêverie lentement.. Dans ses bras.
Une douce caresse sur ma joue, un sourire sur mes lèvres.
Un murmure.. Me ramenant à la réalité.
Il était temps.. Il était l’heure..

Nous repartîmes au village afin de mettre nos armures.
Alors que je finissais d’enfiler ma dernière botte, je sentis quelqu’un me retourner et me serrer contre lui, Elessar..
Je profitais de ce dernier moment.. Avec lui .. quand un sifflement se fit entendre, il fallait partir.

Chacun d’entre nous avaient revêtu son armure sombre, un masque de la même couleur sur nos yeux, ne laissant ainsi paraître aucunes émotions.. Je venais tout juste de déposer le mien sur mes yeux.
A présent nous n’étions plus fait pour ressentir mais pour faire sentir notre lame.
_________________



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Jan - 22:46 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Luinil
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 37
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 22:48 (2009)    Sujet du message: Luinil Répondre en citant

Amarth o Gwanath

Les pas rapides et légers nous semblions courir sur le vent lui-même.
En groupe jusqu’au village sombre nous ne faisions aucun bruit.
Je pouvais voir la lune à travers le feuillage des arbres, elle était rouge sang, elle nous regardait et semblait nous sourire.
Un frisson me parcourut à sa vision, un mauvais pressentiment dont je ne tenais pas compte…peut être aurais je dû ?

Nous arrivions.. Face au village.
Pourquoi ma main tremblait elle sur le manche de ma dague.
Ce sentiment de malaise revenait… Elessar vint une dernière fois près de moi et me murmura à l’oreille quelque chose qui me fit sourire et oublier pendant un court instant ce qui allait se produire.

On venait de nous faire signe. Rapidement nous nous dispersions dans le village telles des ombres.

Un groupe se trouvait non loin, Elessar et moi étions dans la même unité.
Nous avions été divisés en trois petits groupes.

Il me fit signe d’attaquer sur le coté. Sans réfléchir je hochais la tête pour lui dire que j’avais saisi.
Quelques secondes plus tard je m’élançais rapidement sur le coté du groupe prenant rapidement un sombre à la gorge.
Sans aucune hésitation je la lui tranchais allant porter ma lame sur une sombre à ses cotés.
Quatre.. De moins.. Elessar s’était chargé des deux autres.
Des hurlements raisonnaient dans tout le village tandis que nous poursuivions notre chemin.
Adossés à une maison nous pouvions apercevoir avec grande tristesse le corps de deux des nôtres.. Une lame dans le ventre, leur sang se répandait au sol, leurs yeux.. Vides et sans vie.

Je serrais les dents tandis qu’Elessar m’emportait avec lui un peu plus loin.

-Ne craque pas
me disait il en murmure

Je hochais la tête tandis que je voyais un autre groupe de sombres approcher, nous avions été repérés.

Un long combat commença, le sang..
Je sentis une lame s’enfoncer dans mon épaule gauche, j’eus juste le temps de lui trancher la gorge mais sa lame m’avait pourtant bien atteinte.

A genoux je tombais tandis qu’un autre sombre s’apprêtait à m’achever Elessar mit fin à son existence et m’aida à me relever.

Mon visage était taché de sang, je relevais avec effroi mon regard qui commençait à ne plus avoir aucune lueur d’humanité.

Je posais un pied en avant et me relevais, les traits du visage figés.
J’étais déterminée, il m’avait touché l’épaule gauche, je maniais ma dague de la droite.

Un massacre, des corps inertes, du sang..
L’alerte avait été donnée et face à nous.. Des dizaines de sombres.
A ce moment je compris ce qui allait advenir et tourna la tête vers Elessar, on pouvait à peine distinguer une larme sur ma joue.
Nous nous étions regroupés, nous n’étions plus que quatre.

La dernière charge.. Nous savions au fond de nous que celle-ci allait être vaine mais nous ne pouvions plus reculer.
Avions nous été envoyés à un sacrifice prévu d’avance ?
Avions nous mal jugé nos adversaires ?
Nous arrivions à distinguer ce sourire malsain sur le visage de chacun des sombres, ils étaient sur d’eux et.. Ils en avaient toutes les raisons.

Je reculais un pied, prête à me lancer à l’attaque.
Prêts.. Nous l’étions à présent.

Après un long silence un puissant cri.
Les lames s’entrechoquaient, le sang coulait, les corps.. Tombaient mais nous savions.. Nous savions que la mission avait échoué.

Tandis que je tournais la tête, inquiète pour Elessar une lame me traversa le ventre..
Je tombais à genoux, le sang coulait.. Mon sang coulait.

Encore une fois Elessar s’interposa et tua le sombre en face de moi tandis que je tentais de me relever.

-Pars !

Je ne pouvais pas partir ainsi…

-Pars nous avons échoué ! refais ta vie …

Comment avait il la force de me sourire en me disant cela …

-Partez tous les deux !

Trois .. plus que trois, pourquoi nous disait il ça ?
Il les retenait tandis qu’Elessar sans réfléchir vint me prendre la main et me força à courir au loin.
Nous allions vite mais deux sombres avaient réussi à nous suivre..


-Continue, je te rejoindrais

-Je ne peux pas..pas sans toi

-Continue je te dis ! je te rejoindrais, je te retrouverais.

Avant que je puisse dire un mot il déposa sur mes lèvres un doux baiser au goût d’un adieu.. Pourquoi.. ?
Sans dire un mot je repris ma course la main sur mon ventre où le sang continuait de couler.


‘Va à l’arbre mère je te retrouverais là bas’ voilà ces dernières paroles..

A bout de force, je le voyais.. l’arbre était devant moi ..
Je me laissais glisser dos contre lui en murmurant..

- Pardon de te tacher de mon sang…

Une longue traînée de sang provenant de mon dos avait marqué l’arbre.
Je pris à ma ceinture la fiole .. je mis mon masque noir dans mon sac.. mon armure, brisée ..
Doucement je la débouchais.

-La mission a échoué je dois …

Doucement je la portais à mes lèvres, hésitante je la retirais. Je ne me souviendrais plus.. De lui.. Si je la bois.. Mais je dois sinon.. Ils viendront me retrouver..
Je posais une main sur mon cœur et y sentit une douce chaleur. Je ne l’oublierai pas .. Pas lui car il fait partit de moi.

Je ne savais pas ce qu’il était advenu de lui mais je voulais croire qu’au fond de moi.. Nous allions nous retrouver.

Doucement je laissais le liquide couler dans ma bouche puis.. dans ma gorge .
Je la laissais tomber au sol tandis que je sombrais peu à peu dans l’inconscience, un mot avant de m’évanouir.. Elessar ..
_________________



Revenir en haut
Luinil
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 37
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 22:50 (2009)    Sujet du message: Luinil Répondre en citant

Aduial 

La vision floue, une silhouette, une voix qui résonne.
Je ne comprends pas… Cette voix raisonne.
Où suis-je ? Qui… Qui suis-je ?

Un elfe ? Ma vision devient plus claire.
En silence je l’écoute, je le laisse entonner un chant à l’arbre mer et je sens mes blessures doucement se refermer.

Son visage rassurant, l’animal qui l’accompagnait restait calme.
Il me demanda d’où je venais, qui, qui j’étais, j’étais incapable de lui répondre, je ne me souvenais de rien.
Il me rassura en me disant que cela reviendrait, il ne fallait pas que je m’inquiète.

Je le suivis dans une petite maison au village elfique, il me présenta Rosella, celle-ci s’occupa de soigner la plaie profonde que je portais tandis que Tyrion attendait à la porte avec son couguar qui portait le nom de Lucie.

Rosella lui demanda de prendre une nouvelle tenue, je n’eus  pas le temps de lui dire que ce n’était pas la peine qu’il partit la chercher.
Le visage doux et délicat de Rosella se voulait rassurant pourtant j’étais gênée de ce que je leur imposait.

Tyrion revint et me tendis les affaires, je le remerciai timidement et les revêtit.
Après avoir remercié Rosella je le rejoins dehors et il m’expliqua sa vision de notre peuple, je fus surprise d’une telle conviction, je pouvais voir toute sa détermination dans le regard.

Je me sentais en sécurité à ces côtés, notre rencontre devint prendre fin, il avait à faire et je le comprenais.
Il me demanda de retourner chez Rosella, une sœur à lui devait s’y trouver et en effet se fut le cas.
Une elfe du nom d’Aerie s’y trouvait.
Timidement je la saluai et toute deux partirent nous entraîner.
Je la trouvais fort gentille et douce.
Même si j’ignorais tout de mon passé, Tyrion et elle… Je n’étais pas seule.

Je la revis plusieurs fois, en revanche je ne vis plus Tyrion, je prenais de ces nouvelles par Aerie, tous deux me semble très proche, j’espère ne pas les déranger lorsque je suis avec l’un ou avec l’autre…

Un filet de lumière qui traverse le feuillage de cet arbre, je songeais.
Assise au bord de l’eau où à présent j’avais l’habitude de dormir j’essayais de me souvenir.
Mon regard se posait sur l’eau à présent, je faisais tourner la dague dans ma main, elle avait servi, beaucoup servi cela se voyait.

Je me laissai tomber sur le dos et regardait le ciel.

-Pourquoi rien ne me revient… Qui suis-je vraiment ? Que suis-je vraiment ?

Ces deux questions me hantaient nuit et jour, je connaissais les convictions de Tyrion et de sa sœur, je ne voulais pas qu’il s’avère que je sois l’une de celle qui les déçoive.

Sans me rendre compte je fermais les yeux et me laissais aller à la rêverie.

A mon réveil je décidais de me rendre dans une ville dont j’avais entendu parler au village elfique, Giran.
A mon arrivée dans la ville je fus très vite prise de peur et de panique.
Un humain vint à ma rencontre mais le langage qu’il utilisait m’était complètement inconnu.

Tant bien que mal nous nous échangeâmes nos noms enfin… il se présenta à moi, je n’avais aucun nom à lui soumettre…
Je regardais tout autour, interpellée par les nombreux bruits qui s’y trouvaient.

La peur commençait à prendre le dessus sur moi lorsque je vis une silhouette familière, un sourire, un geste de la main, Tyrion.

Je retrouvai un petit sourire et le salua en retour, il s’approcha.
S’en suivi une conversation avec l’humain ou Tyrion servait d’interprète.
Accablée par tout ce bruit je ne pouvais rester plus longtemps ce qu’il comprit, je m’inclinais devant lui en lui souriant.
Je suivais mon protecteur au village des chasseurs, il me parla à nouveau de son souhait de prendre soin des siens, je lui proposa de faire… ce qui était ‘sale’ pour lui, après tout je n’étais personne… je pouvais me salir  les mains, je voulais lui montrer que j’étais capable de l’aider, je voulais le remercier de m’avoir sauver et surtout ne pas être un poids pour lui.

Je pris la décision de le rejoindre tout d’abord en tant que sa protégée mais je comptais bien me rendre utile et ne pas le mettre en danger.
Après la cérémonie il me demanda si je voulais bien qu’il me donne un nom le temps que la mémoire me revienne, ce que j’accepta avec plaisir.

Luinil, voilà le nom que je portais à présent, et que je porterais même si la mémoire me revenait.
Je faisais à présent partie du Cercle et je comptais bien lui montrer que je serais à ces cotés pour l’aider.

Je retournais près de la rivière comme à mon habitude alors qu’il m’invitait à dormir chez Rosella mais je ne voulais pas le déranger si Aerie revenait, en partant j’entendis juste une voix, sa voix mais ne compris pas ce qu’il disait.
J’esquissais un petit sourire malgré un petit pincement au cœur, cette peur de ne pas être celle que je voudrais être…
Le temps… Le temps finira par me dire qui j’étais… Et ce que j’ai fais mais pour le moment… Laissons faire les choses…
_________________



Revenir en haut
Luinil
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 37
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 22:54 (2009)    Sujet du message: Luinil Répondre en citant

~Hîth~

Le temps passait… Les choses avaient changé et j’apprenais à vivre sans mon passé.
A ces côtés je n’éprouvais pas le besoin de savoir bien que ma curiosité, peu à peu se remettait à me piquer.
Ces maux de têtes si douloureux, je ne pouvais me souvenir…
Cet elfe, étrange et semblant si mal, il savait.
Tyrion avait du s’absenter.. Et je ne voulais rien savoir sans sa présence, pourquoi…
Je continuais donc à errer sans vraiment savoir, le doux son des flots percutant le rebord de la rive.
Je me sentais si apaisée en ce lieu, cette chapelle.
Lentement je fermais les yeux et laissais le vent murmurer à mon oreille, un sourire, ce sentiment de liberté, pendant un court instant je ne songeais à rien ne faisant qu’un avec la nature.
Alors que j’ouvrais les yeux je réalisais son absence et espérait que rien ne lui sois arrivé.
Chaque jour je souhaitais son retour mais hélas celui-ci tardait plus que je ne le pensais.
Je continuais à observer les elfes allant de villes en villes afin de les trouver mais ce fut quelqu'un d’autre qui me trouva.
Sous une capuche muet, un mot en elfique… Un frère ? Je le pensais mais il ne l’était pas…
Sombre, obscurité et inconscience… Une voix celle de cet humain… Teldoran ? Mes yeux doucement s’ouvraient.
C’était bien lui, je me trouvais dans un hôpital, on m’avait soigné partiellement, il était là mais… Lui ne l’était pas… Peut être était ce mieux ainsi ?
Mes yeux se refermaient sans que je ne les contrôle, incapable d’émettre autre chose que de petits cris plaintifs.
Inconsciente à nouveau je me laissais sombrer dans cette brume dans laquelle je désirais à présent me fondre.

Lorsque je les ouvrais à nouveau je pris la direction du village elfique, à peine étais je arrivée que je me dirigeais vers Rosella qui s’empressa de me soigner.
Après quelques jours passé à ces cotés je décidais de parcourir le village après m’être vêtue d’une longue cape, je gardais dans ma poche ce masque noir, symbole de mon passé.

Le temps passa doucement, lentement tandis que je rencontrais des sœurs qui semblaient partager les mêmes idéaux.

Ces rencontres laissèrent doucement place à une autre absence.. Doucement je me relevais de cette difficile épreuve jusqu’ à ce jour où il revint.

Il était enfin de retour mais le sourire que j’arborais ne tarda pas à s’effacer.
Il devait repartir et plus loin cette fois ci … Il partirait avec Aerie sur leurs terres et à nouveau j’allais rester seule.

Leur départ laissa un grand vide au village Aerie qui était devenue mon amie et Tyrion.. Mon protecteur..
Avant celui-ci nous avions fait la rencontre d’une sœur et d’un frère qui voulait rejoindre le Cercle mais … Seule, j’étais pourtant seule.

Je n’avais qu’une hâte, le revoir.
Sans cesse je passais au village mais je n’y croisais aucun des miens pourquoi?

Je la sens qui se réveille en moi, elle prend doucement le pas sur moi… Je la laisse faire, après tout pourquoi lutter contre cette partie de moi.

Deux sombres, les tuer, je ne voulais que ça.. Rien de plus, il m’a retenu, cet humain, le seul humain auquel je parlais, par ces paroles et me faisant remarquer les gardes je me contenta de jeter une dague à leur pieds.
Je ne baissais pas mon regard, celui-ci se voulant sauvage et animal.
Ils me revoyaient l’arme à mes pieds tandis qu’une petite douleur se faisait sentir.

Je ne sais pas où cela va me mener, un parchemin, peut être ne l’aura-t-il jamais mais.. Il saura si jamais je la laisse prendre le pas sur moi.. Complètement .
_________________



Revenir en haut
Luinil
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 37
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 23:06 (2009)    Sujet du message: Luinil Répondre en citant

Meleth 

La fraîcheur de la rosée sur les feuilles… le doux bruit du vent dans celles-ci… Tyrion… vous me manquez tant.
Doucement je posais ma main sur mon cœur, celui-ci s’emballant à la seule pensé de mon protecteur.
Il me manque tant… Quand reviendra-t-il… Mon inquiétude grandit de jour en jour, chaque jour j’espère le voir revenir… en vain.

Enfin ce jour arrivait, Aerie est revenue, tandis que je luttais contre moi-même, la voir me redonnait le sourire, l’évocation… à ces dires me faisait rougir… pourquoi?
D’après elle il n’allait plus tarder, enfin il était de retour.
Le son des vagues heurtant les pieds du ponton, le doux son du vent à mes oreilles annonçant un navire, son navire.

Elle m’avait conseillé d’attendre ici et elle ne s’était pas trompé, il était là, caressant Lucie, souriant légèrement.
Je n’osais pas m’approcher tant mon cœur s’emballait à sa simple vision, je ne pouvais m’empêcher de sourire, si heureuse de son retour.

Je l’observais discrètement tandis que Lucie venait vers moi et me démasquait.

Douce retrouvailles, doux sentiment….
Ses bras autour de moi, son parfum envoûtant..
Mon cœur était sien.
Doucement nous parcourions les  Terres à la recherche de frères et de sœurs.
Je me promettais de rester à ces cotés, quoi qu’il arrive je l’accompagnerais.
Ma main dans la sienne, un doux baiser échangé, puis d’autres… Ce sentiment me rend plus forte, je ne me laisserais pas emporter par elle… Jamais et il est là pour m’y aider.
Je l’aime…



Nous allons continuer notre rêve et aider nos frères et sœurs, tout comme je souhaite aider cette jeune elfe qui semble si fragile.
Mes recherches n’ont hélas que peu aboutit.
Doucement je serrais le parchemin qu’elle m’avait fait parvenir et me jurais de l’aider.

Nous sommes là et nous allons poursuivre ce rêve commun.
_________________



Revenir en haut
Luinil
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 37
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 23:13 (2009)    Sujet du message: Luinil Répondre en citant

~Amarth~

J’aimais regarder cette magnifique étendue d’eau juste devant moi et m’évader dans mes pensées.
Je me laissais bercer au doux son du vent à mes oreilles, celui-ci semblait me murmurer quelque chose, je ne parvenais pas à comprendre ce qu’il me disait exactement.

Ces murmures se répétaient et devenaient de plus en clair à mon oreille.
Un petit sourire se dessinait sur mes lèvres tandis que je me relevais, toujours les yeux clos.
Il semblait me porter, me guider à travers les plaines près du village.

Cette sensation était des plus agréable et il y avait bien longtemps que je ne l’avais ressenti à nouveau.
Le pas léger et fluide je laissais le vent me guider, il continuait ces doux murmures jusqu’à s’éteindre dans un souffle.

Doucement j’ouvrais mes yeux et regardais autour de moi.
J’étais entourée de vieilles ruines, celles d’une demeure sans doute.
Les pierres étaient usées par le vent et surtout le temps.
Je les parcourais une à une, faisant glisser ma main sur chacune d’elles.

Le contact de l’une d’entre elle me portait un grand frisson et m’intriguait plus particulièrement.

Je faisais donc doucement le tour de celle-ci et découvrais une visage gravé.
Une elfe d’une grande beauté, la chevelure semblait mi longue, elle portait un pendentif qui représentait l’arbre mère.
Les traits du visage étaient très fin, je ne parvenais pas à distinguer la signature qui se trouvait au bas de la gravure.

Je passais doucement et avec une grande délicatesse mes doigts sur les gravures et je ne sais pourquoi, ma gorge commençait à se nouer et une larme perlait le long de ma joue.
Celle-ci tombait au creux de deux pierres attirant ainsi mon attention.

Je glissais ma main entre celles-ci et en sortait un petit parchemin enroulé.

Avec grand soin je l’ouvrais.



(Princesse,

Adieu, belle Princesse, aimable Dame!
Tu nous donnas amour et joie,
Et nous nous en souviendrons pour toujours.
Adieu, belle Princesse, Fleur du Royaume!
La lumière de ta maison mourut comme une chandelle dans le vent,
Mais notre amour pour toi ne mourra pas dans nos cœurs.
Adieu, belle Princesse. Reine des Cœurs!
Maintenant vole à l’Ouest sur des ailes d’or,
Et puisse ton âme rester dans la joie éternelle.)


Plus mon regard parcourait ce magnifique poème plus une tristesse m’envahissait.
Je posais à nouveau mon regard sur la gravure et inclinait la tête en fermant les yeux.

Je ne pouvais expliquer ce sentiment qui m’envahissait, pourquoi étais je aussi sensible à cette découverte que certain prendrait pour futile.
Ce visage ne me semblait pourtant pas étranger, pourquoi?

Je repliais le poème de la même manière que je l’avais déplié, avec grand soin et je décidais de le prendre avec moi.

Je sortais un petit mouchoir en soie blanche et le passais sur la gravure.

- Princesse.. Je reviendrais et prendrais soin de ce lieu qui semble t il vous était cher à vous et aux vôtres.


Après avoir incliné la tête une dernière fois je repartais en direction de la petite chapelle, prenant soin de repérer le chemin afin de pouvoir y revenir.

Je n’apercevais personne à la petite chapelle, mes pas se dirigeaient donc vers l’arbre mère.
Comme à mon habitude je me plaçais sur celui-ci et accompagnant le vent qui semblait une fois de plus jouer une délicate mélodie, j’entamais un chant, ce chant d’adieu à la princesse.

Les mains jointes et les yeux clos, cette aura que j’ignorait encore autour de moi, je laissais le chant s’élever à travers tout le village, me laissant guider par les sentiments émanant de moi.
Au fond de mon cœur j’étais décidée à en savoir plus sur cette princesse au triste destin.

Tant de choses arrivaient ces derniers temps, cette demande de cette elfe pour défendre sa ville, ces autres rumeurs…. Cette découverte…
_________________



Revenir en haut
Luinil
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 37
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 23:14 (2009)    Sujet du message: Luinil Répondre en citant

~Beria~

Les événements ne font que s’enchaîner ces temps ci et à une allure vertigineuse.
Comme à mon habitude à présent je terminais un chant auprès de l’arbre mère, cela était devenue pour moi une chose dont je ne pouvais me passer, m’unir et ne faire qu’un avec et ainsi lui procurer un peu de ma force afin de l’aider à tenir.

Je décidais de retourner au village et surprise, un sourire se dessinait sur mes lèvres en voyant Tyrion qui semblait bien songeur.
Silencieusement je me penchais afin de prendre de l’eau fraîche au creux de mes mains et avec cette même discrétion je me glissait derrière lui et faisait tomber en un petit filet d’eau, le contenu de mes mains sur sa tête.
Ce geste le fit sortir très vite de son état de songe.
Je ne tardais pas à reculer en riant.
Il ne fallait pas beaucoup de temps également avant que je ne le rejoigne, malgré cette petite crainte qu’il se venge mais il n’en fut rien.

Après nous être enlacer quelques instants nous avions décider de nous rendre à l’arbre mère afin de voir si d’autres frères et sœurs s’y trouvaient.
Avec une petite pointe de tristesse nous avons constaté qu’il en était rien, le village tout comme l’Arbre Mère étaient désert.

Après quelques instants nous décidions de nous rendre à Giran.
A notre arrivée nous étions surpris de voir autant d’elfes alors qu’au village il n’en était rien.
Cela accentuait un petit peu ce petit pic au cœur mais après tout, c’était leurs choix…

Après quelques pas un humain venait à notre rencontre.
Avec étonnement il demandait à nous parler ce que Tyrion acceptait sans soucis.

Nous décidions donc de nous écarter un peu des oreilles indiscrètes afin de pouvoir converser sans soucis.
Mon aptitude à comprendre la langue commune étant presque nulle je me contentais de rester discrète tandis qu’ils parlaient tous deux.
Tyrion me mettait au courant en me traduisant les faits qui faisaient que cet humain venait nous trouver.
Il souhaitait un lieu afin de mettre son frère en sécurité, en effet ils vivaient pour le moment dans la cité de Goddard mais celle-ci s’avérait dangereuse.

Tyrion lui proposait de venir dans notre cité afin de demander au grand prêtre.
On se dirigeait donc vers le village.
‘ C’est un humain et certains méritent notre protection’
Lorsque Tyrion me prononçait ces mots je ne pouvais m’empêcher de repenser à cet humain qui avait été si gentil avec moi, celui qui m’avait conduite à l’hôpital afin que je me fasse soigner après l’agression de ce sombre.
Il portait le nom de Teldoran, il disait être mon ami mais depuis quand ne l’avais-je plus vu ?
J’espère qu’il se porte bien …

Je reprenais doucement mes esprits quand Tyrion avait finit de faire la demande au grand prêtre.
L’humain qui nous accompagnait portait le nom de Gabranth et nous ignorions celui de son frère.

Fort heureusement Tyrion expliquait à celui-ci que je ne comprenais pas la langue commune ou très peu.
Celui-ci acquiesçais comprenant ainsi la raison de mon silence.
Après quelques instants Tyrion repartait auprès du prêtre, sans doute la réponse à notre demande.

Malgré les petites réticences du prêtre la réponse était positive, ils seraient sous l’aile de notre Cercle et nous serons garant des ces deux humains.

Je laissais échapper un petit sourire et inclinait la tête pour montrer son accord avec cette décision.
L’humain semblait des plus heureux après avoir entendu la réponse, en premier temps c’était plus de la surprise, il ne s’attendait peut être pas à une réponse si rapide.

Après nous avoir saluer il décidait de partir annoncer la bonne nouvelle à son jeune frère.

A présent seuls de nouveau, nous regardions du temple la place du village, parcourut par les quelques villageois présents.

Je ne pouvais nier cette volonté de voir un jour cette même place, traversée par les nôtres …
_________________



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:07 (2018)    Sujet du message: Luinil

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Clan Index du Forum -> Partie Rôle Play -> Les Récits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com