Forum Clan Index du Forum
 
 
 
Forum Clan Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La Guerre du Dragon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Clan Index du Forum -> Partie Rôle Play -> Les Légendes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Naga
Invités

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2009
Messages: 4

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 21:24 (2009)    Sujet du message: La Guerre du Dragon Répondre en citant

Je chante les guerres et les Héros, la gloire et la défaite, je chante l’Eau et la Lumière, l’ombre et l’obscurité, je conte les Etoiles et la Déesse, les dieux et les mortels, je conte la Nature et la destruction, les Lames et les Epées, je raconte les faits et les méfaits, les aventures et les mésaventure, je narre la vie du Peuple Elfique, la geste des Eldars ! 





Il était une fois une époque où les Etoiles éclairaient aussi bien que le Soleil, une époque où la vie coulait comme un fleuve qui traversait plaines et montagnes comme le ferait un torrent : sauvage et imprévisible, une époque où tout semblait encore possible.
Notre histoire commence un jour … Ou une nuit, vous pouvez imaginer ce que vous voulez, mais il faut que ce soit un jour brillant et éclatant ou, au contraire, une nuit sombre et sans lune …Lorsque le grand Dragon Valakas, Prince des Flammes et fils de Shilen eut un enfant, le reptile voulait trouver un territoire sur lequel règnerait sa progéniture, un endroit où elle ne rencontrait aucun ennemi et il choisit la Terre des Elfes, notre Terre ! Il ne comprit que plus tard son erreur, il ne faut pas nous oublier et nous sous estimer si facilement …
Le grand Ver envoya donc son fils que bientôt nous appelâmes Urwalta, celui-ci, bien que jeune, était déjà d’une taille et d’une masse imposante, il était la réplique de son père, en plus sombre et plus petit, ses écailles étaient tranchantes et flamboyantes, et ses yeux brillaient du même éclat malsain que le grand.
 
Le jeune Dragon arriva chez nous lors de la fête de Carnil, l’Etoile rouge, comme si ce rassemblement avait été fait pour lui. A l’aube de sa venue, il ne fit pas attention à nous et nous à lui. Mais bientôt une idée germa dans le cerveau malfaisant d’Urwalta, celle de nous enchaîner et nous exploiter à ses propres fins !
Commença alors ce que nous appelons la guerre du Dragon et la bataille que je vais vous narrer n’est que le début du chaos qui dura pendant des siècles.
Bien qu’aucun membre de notre peuple n’eût engagé d’action contre le Dragon, des sentinelles gardaient un œil sur lui. Lorsqu’il entreprit d’attaquer nos fermes et nos villages, notre grande armée se rassembla rapidement avec à sa tête le Haut Prince Hoelvirion qui avait une cape bleu comme la nuit qu’Eva nous envoie pour nous bercer lorsque les temps sont sombres, qui était connu de chaque Elfe et le sera encore tant que cette histoire sera raconté parmi notre Peuple; et cette Lumineuse armée dont chaque pièce de métal de chaque armure d’argent brillait autant que les Etoiles, se réunit devant notre capitale où elle attendit fièrement la Bête.
Nos Prêtres et Prêtresse priaient La Déesse, qu’Elle accorde agilité et force à nos guerriers, qu’Elle punisse les Dragons de nous attaquer sans raison, qu’Elle montre enfin que le Peuple Elfe est fière et haut ; mais Eva était encore timide à cette époque et préférait chanter et pour l’Eau et pour les Etoiles.
Des nuages de poussières, de suie et de cendres précédèrent la venue du Ver, qui, lorsqu’il vit notre armée, semblait sourire, se réjouissant du massacre qu’il allait faire. Il s’arrêta, devant notre Peuple, sûr de lui et gronda pour nous faire fuir mais nos guerriers restèrent à le regarder, sans sourciller, concentrés sur la bataille, tenant bien haut nos étendards, bleus, blancs et argents. Au premier pas qu’il fit une pluie de flèches s’abattit sur lui, avec une telle densité que même la lumière des Etoiles n’aurait pu éclairer la terrible scène…
Mais tous les jets ricochaient sur son armure qui semblait alors invulnérable.
Nos Epéistes avancèrent alors et commencèrent leurs danses de lame et leurs chants de guerre, ils semblaient virevolter comme le font les Oiseaux Cirincolotse lors de la saison des amours, frappant chacun de leurs armes le corps du Ver …
Mais toutes les frappes ricochaient sur ses écailles qui semblaient alors soudées et impénétrables.
Nos Mages chantèrent alors et l’Eau, la glace et la Lumière attaquèrent le reptile.
Tous nos guerriers étaient en mouvement, toute l’armée Lumineuse attaquait un point rouge qui n’était pas encore entré en action.
Mais tous les sorts ricochaient sur sa barrière mentale qui semblait alors invincible.
Urwalta le rouge, Urwalta le terrible, Urwalta le destructeur déploya alors lentement ses ailes, faisant quand même attention à résister aux coups, puis cracha le Feu. Le Feu maudit qui brûle et tue, le Feu maudit qui torture et sème la mort. Nos guerriers les plus proches rejoignirent rapidement Eva qui ne les accueillit pas tout de suite comme elle aurait dû et l’issue de la bataille devint sans espoir pour nous, le rouge allait massacrait le blanc, le bleu et l’argent.



Alors que le Dragon tuait nos troupes par dizaine, une mélopée s’éleva du côté des Mages, ils conjuguaient leurs pouvoirs pour invoquer une licorne de la taille du Ver. Sûr de lui, Urwalta continuait sa tuerie sans chercher à atteindre les Mages à l’arrière.
La Licorne d’Eva, translucide et bleutée apparut alors, dans toute sa grâce et sa force, géante, le sol tremblait sous ses sabots, sa corne brillait d’une Lumière qui exprimait la froide colère qui emplissait chacun des Elfes et donc l’invocation. La Licorne se cabra et hennit puis se rua vers le rouge. S’ensuivit le duel où l’Eau combattit le Feu, la Lumière attaqua l’Ombre, la Licorne frappa le Dragon, de ce duel de Titan reste une faille dans le Lac Iris car le combat dura et eut lieu sur un vaste territoire mais se termina dans l’Eau. La Licorne chuta et sa corne se brisa en mille morceaux qui créèrent  la race de Licorne qui vit près du Lac. Le Dragon était victorieux et notre Peuple se dispersa pour survivre, dans les forêts, les grottes et les ruines de nos villes. Une nouvelle vie commença.
Nous n’eûmes alors d’autres choix que de prier car si Eva nous avait soutenu ce jour là, le Ver aurait péri aussi rapidement qu’il était venu.
 
Aux abords de notre territoire a toujours vécu une tribu Orc, assez importante qui plus est. Bien que nous n’ayons jamais apprécié cette race, nous les tolérions et chacun restait chez soi. Or, vint un jour où le Dragon s’ennuya et tenta de les exterminer ou de les asservir.
A cette époque beaucoup d’Orc n’étaient pas abâtardis, plus qu’aujourd’hui en tout cas, et il existait de fières combattants parmi ce peuple.
Ils ne résistèrent pas plus longtemps que nous et, après leurs défaites, le Prince Hoelvirion qui dirigeait un groupe d’Elfe alla les voir pour conclure une alliance contre le reptile -notre Peuple était alors au plus bas-. Après avoir réfléchi, les Orcs acceptèrent, pour un certain temps. Les Elfes du Prince tentèrent de rassembler les survivants des deux races et de les armer. L’armée la plus extraordinaire que le monde ait connu se forma alors, formée de peaux vertes et d’Elfes blonds comme l’écume. Et c’est un raz de marée qui s’abattit alors sur le reptile, une vague faite de guerriers des deux peuples, alors unis, qui combattaient pour la liberté, la gloire et la survie.
Cette fois ci, le Dragon était toujours aussi puissant et de nombreux chants pleurent nos guerriers qui ont péri brûlés. Cependant, la bataille dura longtemps et au bout de plusieurs jours d’âpre combat le Dragon sombra dans un profond sommeil ou coma. Les Chanteurs de sorts et les Chamans se réunirent alors au pied d’un mont Elfe et scellèrent, après 3 jours de chants et de magie, le reptile, afin que celui-ci jamais ne revive.


 
L’histoire aurait pu s’arrêter là, certes, mais ce n’en est qu’une partie, la partie que nous avons contrôlée ou comprise tout du moins. Intervint alors la Déesse, notre Guide, Eva la Douce qui, revenue de ses voyages parmi les Etoiles, s’intéressa de nouveau à ses Enfants.
Il est dit qu’en voyant Son Peuple dans cet état, après toute la destruction qu’avait entraînée le Ver, notre Déesse pleura et versa les Larmes Divines qui agrémentent la source près du Village. Elle erra dans notre territoire, invisible, aidant les Elfes dans le besoin et arriva devant la tombe d’Urwalta. Ses Larmes touchèrent le corps du Dragon et sous la magie d’Eva, celui-ci retrouva la vie, mais non la vie comme nous l’avions connu mais sous la forme d’un Dragon, bleu à l’image de notre Peuple. Toujours doué de son intelligence et de sa puissance, le Dragon les utilisait désormais pour notre bien, nous l’appelâmes Milyalta et il nous aida dans toutes les tâches que nous entreprenions. Il était d’une grande sagesse et nous fut très utile pour réunifier notre Peuple et recouvrer notre gloire d’antan. Cette ère de paix et de calme continua un temps mais apparemment ce monde n’est pas fait pour la joie et le bonheur.
Au fur et à mesure que le Dragon dispensait ses enseignements et son savoir, il semblait perdre de sa force et de sa vigueur, il n’allait pas mourir, non, mais devenait plus pacifique et moins grand.
 
Cependant, une alliance presque contre nature comme celle que nous avions conclu avec les Orcs ne pouvait durer et nos deux peuples ne pouvaient plus vivre en s’ignorant, les Orcs virent notre Dragon et devinrent rapidement jaloux, se demandant pourquoi pas eux, pourquoi n’avait il pas eu de cadeau ? Nul ne le sait mais ces traîtres préparèrent leurs troupes pour la chasse au Dragon une nouvelle fois. Et ils attaquèrent une nuit où Milyalta dormait dans sa caverne qui se trouve sous une cascade non loin de la forteresse que nous avons construite depuis. Le Dragon n’était alors plus de taille à se battre contre une armée entière et suite à un beau mais court combat, Milyalta périt cette fois ci pour ne jamais ressusciter. Notre Peuple subit cette perte comme si c’était un membre du Conseil ou un Prince et chacun des nôtres réclama vengeance. Commença donc la deuxième et la plus meurtrière partie de la guerre du Dragon …


 
Nous sommes éternels, notre esprit est immortel, et longtemps après que le dernier de notre Peuple sera retourné dans les Etoiles nous serons toujours. Car nous sommes les Elfes et tant que la Lumière et Eva seront, nous brillerons.

 

Nagaanel 2009
Pour le Cercle de Ceyl
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Fév - 21:24 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Clan Index du Forum -> Partie Rôle Play -> Les Légendes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com