Forum Clan Index du Forum
 
 
 
Forum Clan Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Tyrion

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Clan Index du Forum -> Partie Rôle Play -> Les Récits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyrion
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 57
Localisation: dans les rêves
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 11:35 (2009)    Sujet du message: Tyrion Répondre en citant

Tyrion est un haut elfe originaire d’Ulthuan. Un continent éloigné se trouvant par delà les mers. Il menait une vie simple, une vie de paix avec les siens. Pourtant quelque chose n’allait pas. Quelque chose le dérangeait dans cette vie. Il passa alors son temps à réfléchir sur ce qu’il avait envie de faire, comment donner un sens à sa vie sans vraiment trouver de réponses aux questions qu’il se posait.

A ses 120 ans, Tyrion décida de quitter sa ville natale pour rejoindre la capitale Lothern, et rejoignit un cousin qui tenait une auberge dans la citadelle. C’est en côtoyant les clients que l’elfe eut enfin la réponse à ses questions. L’aventure l’appelait ! Il savait manier une épée, il connaissait un certain nombre de choses sur les autres mondes et les autres peuples vivant sur les continents voisins. Il voulait voir du pays, rencontrer tous ces peuples dont parlaient les écrits, découvrir différentes cultures. Il voulait mettre ses maigres capacités, comme le maniement de l’épée, au service du bien. En somme, il voulait connaître l’aventure.

Le temps de réunir les économies nécessaires, il appareilla sur un navire marchand et partit. En regardant les cotes des terres qui l’ont vu naître et s'évanouir, une pointe de tristesse le toucha. Qu’importe le voila partit pour quelque chose de nouveau, il ne devait pas regarder en arrière, il devait aller de l’avant ! Tyrion s’en alla avec la pensée qu’il allait vivre désormais les moments les plus palpitants de sa vie.



Le capitaine du vaisseau marchand s’approcha du jeune elfe Tyrion, et le prévint que les terres en vue étaient celles du continent qu’ils avaient parlé tous les deux. En effet, tout au long du voyage, Tyrion ne cessait de questionner l’équipage sur leur destination. Il apprit que le premier port, dans lequel ils feront escale, était le port de Gludin. Il ouïe dire par les marchands et les marins, que sur le continent subsistait une colonie d’elfes blancs. Sa curiosité était telle qu’il avait hâte de débarquer, sans attendre une prochaine escale.

Le bateau arriva à bon port en fin d’après midi. Ce n’est pas sans une once de tristesse que Tyrion fit ses adieux aux marchands. Equipé d’une carte et d’une petite lame elfique, sa vie de roturier débuta ! L’elfe fit route jusqu’au village tant parlé de ces terres quelques peu inconnues. Quelque heure plus tard, à la tombée de la nuit, il fut accueilli avec simplicité et fraternité par les elfes du village. En visitant la colonie, il ne put s’empêcher de sympathiser avec quelques personnes et de leur en venir en aide !

Voila que ce jeune roturier est parti vivre ses premières aventures ! Tyrion réalisa une chose, en empoignant son arme et en combattant quelques monstres nuisibles, il vivait. Il était sûr de sa voie désormais. Il souhaitait venir en aide aux autres, protéger ce qui doit l’être, il voulait combattre le Mal sous toutes ses formes possibles, et apprendre… toujours en apprendre plus sur ce monde si vaste, ou milles et une choses merveilleuses se produisent.



Que d’étranges choses sur ces terres… Tyrion voyage de plus en plus en dehors du village des elfes, et aident de son mieux toutes les personnes dans le besoin. Il peaufine son art de combat à l’épée petit à petit et ne cesse d’apprendre sur les gens, les coutumes, les races qui vivent sur ce continent. Des elfes amis d’elfes noirs… c’est sans doute la chose la plus incroyable qu’il n’ait vu jusqu’à lors. Qui sait ce qui reste à voir. Toujours curieux, il observe, voyage et étudie sans cesse afin de mieux comprendre ce monde. Mais plus il apprend plus il se rend compte qu’il ne sait que peu de choses. Plus le temps passe, plus il repense aux réflexions de son ancien précepteur. Avec une pointe de nostalgie du passé, il comprit certaines choses que le maître voulait lui enseigner.

Notre elfe fit la rencontre de plusieurs personnes. Les plus marquantes sont la ravissante elfe Eowyn qui semble appartenir à un clan oeuvrant pour le bien de tous, et la joyeuse et gentille naine du nom de Lysteria. Ces deux femmes ont un petit plus qui attire Tyrion, non pas sentimentalement mais plutôt psychologiquement. Pour lui, il est indéniable que ces deux êtres vont avoir une importance dans ses aventures. D’ailleurs, Eowyn cherche à enrôler notre ami. Des questions comme pourquoi ? pourquoi lui ? le fait d’accepter des elfes noirs en leur sein, ou encore le doute sur l’aide qu’il puisse apporter

Peu d’être se complaise dans la solitude, malgré les rencontres que l’elfe fait, il reste souvent seul à parcourir les routes. Il décida donc de prendre sous son aile deux animaux, avec qui il pourra partager son temps : Saya, une louve grise assez capricieuse, et Lucie, un cougar femelle plutôt espiègle. Accompagné de ses deux nouveaux amis, il reprit sa route. Allant toujours plus vers l'est. Une de ces prochaines destinations est la bibliothèque se trouvant dans une tour d’ivoire. Il espère trouver quelques réponses à ses questions et découvrir de nouveaux mystères là bas…



Voilà déjà quelques lunes que Tyrion parcoure les chemins, et il fit plusieurs rencontres, bonnes comme mauvaises. D’un coté, il croisa ses semblables avec il conversait avec joie pour rompre sa solitude de ses voyages, mais il fut déçu et très peiné de voir que peu de ses frères et sœurs avaient les mêmes opinions que lui, surtout concernant les sombres. Toutefois il réussit à rencontrer l’elfe Finrod, un très jeune elfe plein de vie, et un brin trop charmeur, ainsi qu’une elfe du nom d’Edomas, qu’il rencontra au village elfique. Mais ce furent les seuls à partager ses pensés sur quelques points. Certains elfes croient fermement en une paix et une harmonie des peuples elfes, et ceux des elfes noirs, comme la dénommée Alenael qui rejoignit alors le clan des Siannodels. Un clan plutôt pacifique et qui prône la paix entre les peuples.


D’un autre coté, il croisa d’autres races sans avoir de problème… sauf avec des sombres… Peu importe ce qu’il racontait sur ce qu’il a vu, vécu ou autre, peu de gens croyait en la philosophie de Tyrion vis-à-vis des elfes noirs. Peut être était ce du à son jeune âge. Une chose grandissait au sein de son esprit : la création d’un clan d’elfe qui pourrait sauvegarder l’Histoire de tous les peuples elfiques, les défendre eux et les autres peuples de la lumière, et chasser les sombres et les démons. Mais cette idée ne restait qu’une chose personnelle qui ne partageait avec personne, le fait étant que notre elfe ne trouvait pas de compagnons digne de le rejoindre pour cette tache.

En attendant, Tyrion apprenait toujours d’avantage sur les légendes et les histoires du continent, faisait sans cesse des voyages ainsi que des chasses et des batailles afin de maîtriser son art qu’est : chanteur de lame. Il se devait de devenir plus fort, pour lui et les siens qu’il voulait protéger. Sa foi ne diminuait pas malgré les différents cultes présents sur ces terres d’aventure. Sa croyance en Isha grandissait même et c’est peut être un peu pour Elle, qu’il devait protéger l’Arbre Mère de ces contrés comme si c’était la Tour Blanche de la Reine Eternelle d’Ulthuan, une elfe à la beauté d’une déesse, grande prêtresse qui protège l’Arbre Mère se trouvant sur les terres d’origines de notre cher Tyrion. Même avec peu d’expérience il se devait de trouver des compagnons avec qui il pourra, un jour, formait le clan dont il a le rêve.


Un jour, alors que Tyrion conversait avec Alenael sur la place de Giran, leur conversation fut interrompue par l’arrivée d’un sombre. L’elfe n’arriva plus à controler ses émotions et oublia la présence de la demoiselle, pour se concentrer sur les joutes verbales avec le drow. Leurs paroles remplies de sous entendu et d’attaques sournoises, firent déborder la rage au fond de leurs cœurs. Se trouvant dans une ville neutre, et ne voulant pas blesser d’autres personnes, Tyrion amena son ennemi hors de la cité. Seuls deux humains et Alenael suivirent et se postèrent à l’écart pour observer la scène. Après un court instant où le temps semblait s’être arrêté, ils se lancèrent l’un sur l’autre. Le combat fut bref et intense. Mais la force et l’agilité du sombre triomphèrent laissant agoniser Tyrion au sol. Alenael se précipita au chevet de Tyrion pour le soigner. Durant le temps où l’elfe fut inconscient, Alenael repoussa l’elfe noir et les deux humains. Elle apprit après une brève discussion que le sombre était plus ce qu’il laissait paraître… un vampire. Par pitié ou par simple désir d’humiliation, il jeta au pied du blessé une potion de soin. L’elfe connaissait des sorts de soins et avait ses propres potions, elle délaissa la fiole du suceur de sang, et soigna un minimum Tyrion avant d’utiliser sa magie pour l’emmener au temple d’Eva dans la ville de Heine. Heine était devenue depuis peu la ville que les Siannodels protégeaient. Une fois au temple, Tyrion se remit de ses blessures grâce à son amie. Il se dit qu’il était dommage qu’elle serve une cause aussi futile à ses yeux et essaya donc d’en apprendre d’avantage sur elle. Mais ce fut peine perdue. En tout cas, il se dit à lui-meme, qu’à partir de ce jour, il protègerait cette elfe. Il avait une dette envers elle et il ne l’oublierait pas.


Tyrion se fit plus discret, mais ne perdit pas goût à l’aventure qu’il l’appelait sans cesse, ainsi que ses études. Il reprit donc la route en espérant de tout son être qu’Isha lui ferait croiser le chemin d’elfes…
_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis." Edgar Allan Poe


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Jan - 11:35 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyrion
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 57
Localisation: dans les rêves
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 11:35 (2009)    Sujet du message: Tyrion Répondre en citant

Tyrion accompagné de Lucie, sa jeune couguar, s’en alla vers son endroit favori. Arrivé au bord du lac d’Iris, il commença à nettoyer méticuleusement son armure et son arme. Lucie quant à elle, partit s’amuser au loin. Une fois sa tache finie, il commença à entonner divers chants, des louanges pour sa Déesse. Il termina sa prière fière de lui, avec le sentiment d’avoir honoré Celle en qui il croit. L’elfe se balada le long de la rive, seul avec ses pensés. Il appréciait ce sentiment de plénitude après avoir nettoyer son âme par ses chants religieux, qui lui permettait en plus de pouvoir mettre au clair toutes ses pensés. Tyrion s’approcha d’un majestueux arbre et s’installa en dessous de sa ramure verdoyante. Le jeune elfe se mit à méditer…

« Voilà quelques lunes que mes pas m’ont conduit sur ces terres et j’ai trouvé enfin ce que j’aspirais tant, l’Aventure. Il est vrai que les miens et mes terres me manquent. Mais je ne puis y retourner maintenant. Je sens que ma place est encore ici à parcourir ces plaines, ces villes et autres paysages. Je dois continuer mes études du monde et du peuple et parfaire ma maîtrise de l’épée.

Je remercie les elfes qui m’ont accueilli dans ce village mais je n’arrive pas à comprendre quelque chose… Au fur et à mesure des connaissances que je me suis fait, j’ai découvert une chose des plus étranges. Des elfes amis de nos pires ennemis…les Sombres... il m’est arrivé de croiser une hybride… comment pouvons nous en arriver aussi bas ? La plupart de mes frères et sœurs que je croise sur les routes croient en une utopie… un rêve impossible… ils se bercent d’illusions en croyant de telles inepties. Peut on vraiment faire confiance à une race née dans le sang et la trahison des nôtres ? Peut on réellement les considérer comme frères sur leur simple parole qu’ils ont quitté la Noirceur de leur peuple ?... je ne peux le concevoir. Dans toutes les histoires, d’après tous les elfes que j’ai rencontré, la Déchirure fut universelle, nous connaissons que trop bien ce qu’ont fait, ce que font et fera nos cousins noirs…

Les elfes noirs ne sont pas les seuls à menacer le monde de la Lumière. J’ai failli laisser ma vie en affrontant un démon, un vampire. Je n’arrête pas d’entendre aussi les faits d’Orc belliqueux. Ces terres semblent regorgées autant de Bien que de Ténèbres. »

Tyrion regarda les eaux miroitantes du lac. Son regard s’attarda sur des fées qui s’amusaient non loin de lui. Son regard s’assombrit quelque peu…

« Je ne laisserai pas ce que j’ai vu par le passé se reproduire ici ! Je ne peux pas rester sans rien faire ! Peut être est ce un signe de ma divinité ? …Je ne vois plus qu’une chose… elle me semble la plus logique à faire… »

Le jeune guerrier plein de convictions laissa aller ses pensés se perdre à haute voix :

« Je dois réunir les Elfes afin de protéger notre Civilisation et notre Histoire ! Je ne perd pas de vue que si je suis parti sur les chemins de l’Aventure c’était aussi pour défendre ce qui doit être quitte à annihiler le Mal et toutes ses engeances. Je ne suis pas le seul à être outré par le comportement de mes semblables, je le sais. J’en ai rencontré quelques uns déjà. Il faut que je réa… il faut que notre Peuple réagisse ! Les elfes de toutes origines et de toutes croyances de ces terres doivent se réunir sous la même bannière ! J’en ai la conviction désormais. »

Tyrion se rendit compte qu’il serrait le poing. Il regarda sa main fermée et en se répétant à lui-même ce qu’il devait faire.
_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis." Edgar Allan Poe


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Tyrion
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 57
Localisation: dans les rêves
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 11:35 (2009)    Sujet du message: Tyrion Répondre en citant

Peu de temps après ce grand tournant, Tyrion se mit en quête de trouver et de réunir ces elfes ayant le désir tout comme lui de faire changer les choses, partageant les mêmes idéaux. Cette tâche ne fut pas aisée, mais il ne perdit pas espoir.

Un jour alors qu’il se reposait au village, il rencontra une elfe, apeurée et perdue au sein même des siens. N’écoutant que son cœur il l’aborda et découvrit très vite qu’elle ne pouvait pas parler, ou très peu. Au fur et à mesure de leur « discussion », Tyrion apprit plus ou moins que cette sœur au nom de Syu avait subit un traumatisme. Il fit le tout pour le tout afin de la rassurer. Lorsque arriva un sombre au sein même du village, sans doute par mégarde. Cet intrus fut vite repoussé en dehors des terres elfiques mais durant ce laps de temps, le guerrier perçut le malaise de l’elfe à coté de lui. Il n’en fallut pas plus à notre jeune roturier pour comprendre que les fautifs de l’état de Syu. Sa haine envers ses cousins noirs s’agrandit. Par la suite, les deux elfes se revirent souvent. Leur lieu favori pour converser et se voir se trouvait près des cascades non loin du village elfique. Il sut réellement ce qu’il s’est passé et fut attristé qu’une sœur ait vécu ces choses dont parlent les livres et les dires des gens. Il revoyait en elle toutes les atrocités des sombres qu’il a malheureusement contemplé dans sa vie.

Quelque chose naissait au sein du cœur de Tyrion, un sentiment nouveau et fort à l’égard de l’elfe. Mais le destin les sépara. Syu suivit une voie que Tyrion ne pouvait suivre. Elle partit avec Eowyn et les siens, et s’attacha émotionnellement avec un humain. La peine qu’éprouva par la suite le jeune guerrier était grande, laissant son cœur déchiré et son âme pleurant à chaudes larmes.

Avec beaucoup de difficulté, il se tourna vers sa mission qu’il s’était donné, il ne devait pas faillir à l’engagement qu’il avait pris. L’elfe fit donc beaucoup de rencontres et trouva quelques âmes prêtes à le suivre dans son aventure, afin de réaliser son Rêve… leur Rêve…

Survint alors le jour où à Dion, le jeune elfe bavardait en belle compagnie : un jeune elfe du nom de Kayron, neveu de l’Archimage Eowyn, et l’elfe nommée Syu. Leurs bavardages furent interrompus par la venue d’un elfe noir. Les mots fusèrent très vite et Tyrion fut blessé en un éclair à la poitrine et au visage sans que personne ne puisse faire quoi que ce soit. Dans un geste désespéré, Kayron fonça sur le sombre qui le repoussa sans grand effort. Blessé, mais encore vaguement conscient, notre guerrier appela sa louve qui se trouvait en dehors du village. Le lien unissant la bête et le roturier était fort, et la louve s’interposa entre les elfes et le drow, qui fut vite mis en déroute par l’animal et la garde alertée par le combat. Syu soigna les deux blessés à terre. Depuis ce jour, Tyrion arbore une cicatrice en travers de son visage fin. Une blessure qui pour lui ne se refermera jamais.

Après cette altercation, il redoubla d’effort pour trouver ses compagnons d’armes. Il devait faire vite, les sombres se rassemblaient eux aussi, et faisaient tomber leurs masques les uns après les autres. Leur nature éclatait au grand jour. Tyrion se devait de sauver les siens ! Il réussit à regrouper quelques elfes ayant le même désir ardent au fond d’eux. Avec ces nouveaux frères et sœurs, il partit de plus belle… Un nouvel horizon vit le jour. L’Ordre qu’il voulait instaurer naquit peu à peu. Le Cercle de Ceyl serait bientôt formé.
_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis." Edgar Allan Poe


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Tyrion
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 57
Localisation: dans les rêves
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 11:36 (2009)    Sujet du message: Tyrion Répondre en citant




Le vent soufflant sur l’Arbre Mère le faisait mouvoir dans un mouvement doux et gracieux, serait il apaisé de voir à ses pieds autant d’elfes ?! Depuis bien des lunes il n’avait eu que pour compagnon le Cercle de Ceyl et quelques villageois. Pourtant ce jour fut comme béni des dieux, des elfes de tout horizon étaient là sous son feuillage à discuter, se recueillant sur le symbole sacré de la vie, se laissant transporter par l’enchantement du lieu. La joie qu’éprouvait Tyrion était immense, cette vie en cet instant et dans ce lieu était les prémices d’une nouvelle ère, il le sentait. Il avait réussit à faire parler de lui et de son Ordre, accompagné de ses fidèles compagnons il décida de leur dévoiler la vérité, un bon groupe d’elfes étaient là et tous furent attentifs. L’agonie de l’Arbre se faisait sentir malgré la douceur du sentiment qu’il régnait sous la verdure de ce végétal millénaire. Tyrion sut alors captiver son assemblée et leur parla en toute simplicité de l’œuvre qu’il avait entrepris avec des frères et des sœurs. Serait ce pour l’Arbre ou grâce aux dires de l’elfe voire les deux, mais son assemblée fut touchée par la situation et voulait tout comme le Cercle réagir. Les jours qui suivirent furent tumultueux : venir en aide à un Aîné devenu fou, la relation de Tyrion avec ce qu’il semblerait un dragon, les missions contre les sombres et autres… mais cela sombra vite dans le chaos, tous ces nouveaux compagnons d’arme disparurent peu à peu… laissant le noyau du clan seul, une nouvelle fois. Cela emmena les derniers à se replier fut un temps pour essayer de retrouver ces jeunes amis, mais aussi pour réfléchir à tout ça. Ils ne perdirent pas espoir, les choses changeaient et pouvaient encore changer en la faveur du peuple elfique. Tant qu’une âme portera le flambeau, le Cercle de Ceyl persistera.




Aerie et son ami d’enfance durent s’en aller vers leurs terres natales pendant un moment. Ils avaient eu vent de sombres nouvelles concernant leur patrie et ils voulaient voir ce qu’il se passait de leurs propres yeux. Ce qui fit laisser le clan sous la tutelle de quelque elfe. Durant son périple, Tyrion se rendit compte que le visage d’une elfe revenait sans cesse à ses yeux : celui de sa protégée Luinil. Cette elfe fragile et douce qu’il aida à retrouver sa mémoire. Elle s’épanouissait au sein de son assemblée, elle en apprenait plus sur son passé et sur elle-même. Tous ces précieux moments qu’il a passé à ses côtés lui revenaient quoi qu’il fasse, son sourire n’arrivait pas à quitter ses esprits… Ils avaient vécu des moments forts ensembles. Un sentiment longtemps oublié renaquît au fond de lui tel un phénix renaissant de ses cendres. Lorsqu’il revint d’Ulthuan, il la vit.. elle était là souriante ! un baiser échangé.. puis d’autres suivirent… l’amour était là et ensemble sous le regard espiègle d’Aerie ils allaient rebâtir une renommée et une puissance elfique. Le Mal était toujours présent et les elfes éparpillés et faibles, tout ceci changerait, l’Age d’Or des elfes resplendira de nouveau et l’Arbre Mère sera sauvé coûte que coûte !
_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis." Edgar Allan Poe


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Tyrion
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 57
Localisation: dans les rêves
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 9 Fév - 23:13 (2009)    Sujet du message: Tyrion Répondre en citant


 

 

Laston i lalaith dîn,
si nef hîr, nef hirion,
a darthon lúthannen
na lam dîn main.
 

Cenin i chent dîn,
nef fuin min elei,
ah nin oltha
o nîf dîn main.
 

Mathon gam dîn,
ir govedim dholen,
min gaim nîn,
lachol 'uren.
 

Tyrion relâcha la plume de ses doigts en regardant les cascades. Il leva les yeux sur les cascades, le bruit lointain des chutes d’eau était doux et apaisant. Ce petit poème d’amour lui était venu juste en pensant à celle qu’il aimait. Il savait que dans quelques heures quand il la reverrait il sera à nouveau dans le bonheur, son cœur battant la chamade. Son amour envers Luinil ne faisait que grandir à chaque moment et aventures vécues à ses côtés. Elle était à la fois son amie, sa confidente, son amante et un compagnon d’arme. Elle était tout, aux yeux de Tyrion. Pendant quelques jours, il se lança dans une entreprise couteuse mais qu’il espérait apporterait un peu de bonheur pour sa compagne : il fit de nombreux voyages et de transactions pour qu’on lui confectionne une robe magnifique. Quel bonheur illumina Tyrion en voyant que son présent ravit sa dulcinée. Il voulait la combler, il savait que la voie qu’ils avaient choisi tous deux n’était pas des plus paisibles mais ce n’est pas important comparé au sentiment qu’il avait à son égard. Il fera tout pour la protéger. L’amour se vit et rien d’autre. Pour Tyrion c’est sans doute une des merveilles de ce monde, ce sentiment est puissant et incroyable sans doute un des nombreux cadeaux des dieux. Des jours passèrent, puis Luinil et Tyrion emménagèrent dans des ruines non loin du Lac d’Iris, en plein milieu de la nature pour se retrouver tous les deux.
 

 

Luinil et Tyrion reçurent une missive transportée par un petit faucon, ce parchemin était écrit en elfique et on lui demandait des nouvelles à propos du village et de la famille de l'auteur de la lettre. Ceci souleva quelques questions et de la curiosité de la part du petit couple qui s'assura de rencontrer cette elfe prochainement. Peu à peu une certaine renommée parcourut les terres, le Cercle de Ceyl commençait à se faire connaitre de tous et même si ce ne fut que le début, cette idée réchauffa le cœur de l’elfe qui redoubla d’effort dans tout ce qu’il entreprit. Il passa quelques journées à s’entraîner et à méditer seul, ainsi il organisa toujours de nouvelles instructions faisant bouger en continu l’Ordre dont il était à l’origine et dont on lui a confié la gérance. Cette idée l’étonnait toujours, il ne comprit toujours pas pourquoi il en était là, et se promit que dès qu’il y aura assez de monde dans leurs rangs, il organisera des élections pour que d’autres Sages l’accompagnent dans cette tâche.
 

 


 

 

 

On raconte qu'un humain serait venu voir Luinil et Tyrion il y a quelque temps. Déjà à l'époque, les rumeurs et mêmes les actions envers Goddard et leurs régents le Lys Rouge fusaient à tout va. Il est venu de lui même alors que le couple traversait Giran en toute hâte et se préparait à voyager. L'humain semblait préoccupé et leur exposa ce qu'il avait sur le coeur: son jeune frère et lui vivait dans la cité de Goddard, et au vu de ce qu'il allait se passer, en l'occurrence une guerre ouverte, il voulait trouver un refuge pour son plus jeune frère et lui même. Luinil et Tyrion se dirent qu'une personne qui demande ainsi et humblement leur aide aux Elfes et plus précisément au Cercle de Ceyl devait avoir leur attention. Ils décidèrent donc de prendre un entretien avec le Haut Prêtre et chef du village des Elfes afin de demander son accord. Ce qu'il donna non sans mal et qui réjouit ce très jeune être.
 

Heureusement pour eux, ils ne vinrent jamais au village, Goddard restant intact aux assauts des Peaux Vertes et de leurs sombres alliés, et personne ne les revît.
 

 



_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis." Edgar Allan Poe


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:23 (2018)    Sujet du message: Tyrion

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Clan Index du Forum -> Partie Rôle Play -> Les Récits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com